Desserts Petits déjeuners Recettes

Le véritable cheesecake new-yorkais au citron

Recette du cheesecake new-yorkais au citron et spéculoos

Un cheesecake comme a New York

Le cheesecake, c’est un peu l’un des incontournables du moment. Dix fois trop calorique, mais si divin qu’on craque tous ! Tantôt au citron, tantôt à l’Oreo, parfois cuit, parfois cru. Difficile de s’y retrouver. Cette recette allie le traditionnel goût citronné du cheesecake new-yorkais et « légèreté » avec une recette un poils moins graillou (dingue d’admettre que c’est une bretonne qui supprime le beurre… OUUUUUPS).

Pour ceux qui l’ignorent encore, j’ai une passion inconditionnelle pour les cheesecakes. D’où cette seconde recette… Par exemple, quand on sort boire un coup entre copains, alors que tout le monde se prend une p’tite bière, moi c’est cheesecake. Les copains trouvaient ça un peu bizarre avant, mais ça va mieux maintenant, haha. Pour notre première recette, c’était un cheesecake sans cuisson. C’est très bon et mega pratique quand on a pas de four, mais ce n’est pas le traditionnel cheesecake. On a donc fait quelques nouveaux essais, avec cuisson, mais jamais bien concluants. Une fois, il était même presque immangeable, j’vous jure. Jérémy a catégoriquement refusé de le manger haha… J’étais verte. Et vendredi aprem (sans doute la faute du jour férié) voilà qu’on trouve notre dosage parfait pour un véritable cheesecake new-yorkais. 😀

Le véritable cheesecake new-yorkais au citron (sans beurre)

 

Recette du cheesecake new-yorkais au citron (sans beurre)

Les ingrédients

Pour l’appareil au fromage :

  • 400 g de Philadelphia
  • 300 g de petits-suisse
  • 80 g de sucre blond de cannes
  • 2 œufs
  • 2 c. à café d’extrait de vanille
  • Le zeste d’un demi citron jaune

Pour le fond biscuité :

  • 250 g de spéculoos
  • 70 g d’huile de coco (pour supprimer le beurre)

Les étapes :

  1. Mélangez le fromage, le petits-suisse et le sucre.
  2. Ajoutez les oeufs, l’extrait de vanille et les zestes de citron. Fouettez délicatement.
  3. Préchauffez le four à 210°c.
  4. Ecrasez les spéculoos.
  5. Dans un second récipient, mélangez la poudre de spéculoos et l’huile de coco.
  6. Utilisez un moule à charnière (ou un cercle en inox disposé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé) de 18 cm. Etalez le biscuit dans le fond, puis remontez petit à petit sur les côtés. Pour étalez, on a utilisé le dessous d’un verre (à bière, haha) pour le fond et une spatule en bois pour les côtés.
  7. Versez l’appareil au fromage petit à petit. Une fois bien réparti, enfournez.
  8. Laissez cuire environ 10/12 minutes à 210°c puis 35/40 minutes à 110°c. Il ne faut pas laisser dorer l’appareil au fromage. Le cheesecake doit rester « flageolant » (quel horrible mot !!!).
  9. Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir le cheesecake puis placez-le au frais au minimum une nuit, au mieux 24h. La patience, pas facile… Je pense ne pas être la seule à avoir craqué après seulement deux petites heures,  si ? :p

N’hésitez pas à nous laisser votre avis et mieux encore, une petite photo de votre joli cheesecake sur notre page facebook @1faim2loups ! 😀

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Recette du "Gâteau patate" - Spécialité sucrée de l'Île de La Réunion
    18 mai 2017 at 17 h 37 min

    […] et le surlendemain. Il faut faire preuve d’un peu de patience, la même que pour obtenir un parfait cheesecake ! On est bien d’accord qu’à peine sorti du four, je l’avais déjà goûté (et […]

  • Leave a Reply