Travel

Cap sur Saint-Malo et notre marathon gourmand

Bonne Adresse - Saint-Malo

Virée dans les bonnes adresses Malouines

Saint-Malo tout gris, mais Saint-Malo tout joli. Comment vous parler de Saint-Malo en un seul article ? Il y aurait tant de choses à dire… Les remparts, la plage du Môle pour pêcher la crevette, la piscine d’eau de mer de Bon Secours pour plonger (jamais fait, trop une flipette), les brises-lames de la plage du Sillon, les mouettes voleuses (pas parce qu’elles volent gracieusement dans le ciel, mais voleuses car elles viennent piquer vos crêpes directement dans vos mains), l’odeur des algues bretonnes (erk erk), etc. Tout ça, mais surtout la bouffe. Les spécialités bretonnes comme les galettes (et non les « crêpes salées » grrr), les crêpes et les Kouign Amann. Saint-Malo, c’est notre marathon gourmand à nous. Prêts à rejoindre la course ?

Cette ville est pour moi synonyme de bonheur. Elle éveille tellement de beaux souvenirs d’enfance. J’ai des grands-parents de folie qui, chaque fois qu’on venait les voir pour les vacances, nous emmenaient mon frère et moi à Saint-Malo. On pouvait alors faire des pâtés de sable et pêcher la crevette. D’ailleurs on était pas bien doués à la pêche aux crevettes. Rien à voir avec les habitués qui glissaient leur main sous les rochers pour attraper les gros crabes… Bref, ils faisaient 2h de route aller-retour pour qu’on puisse profiter des vacances à la mer. En plus, on avait toujours le super casse-croute préparé par Dadou pour le goûter : une baguette, une bonne quantité de beurre demi-sel et de la confiture. Miam ! Du coup, Saint-Malo, je connais depuis toute petite et aujourd’hui, chaque fois que je leur rend visite, on ne peut s’empêcher d’y faire un tour. J’ai embarqué Jérémy dans cette vadrouille et on a désormais notre petite routine : un tour à La Brigantine, une balade digestive sur  les remparts, un petit tour sur la plage du Môle, puis une glace (même en hiver) chez Sanchez, une nouvelle balade digestive dans les ruelles malouines et enfin, un Kouign Amann pour nous achever avant de reprendre la route.

Bonne Adresse - Crêperie La Touline à Saint-Malo

Ralala, vous verriez le sourire que j’ai aux lèvres quand on approche de Saint-Malo… Route départementale 137, kilomètre 109, il devient impossible de me faire tenir en place, je suis excitée comme une puce. On aperçoit La Manche (la mer) au loin au travers de la fenêtre. Quoi que c’est peut-être la Rance ? Je n’ai jamais été bien sûre. C’est d’ici qu’on peut d’ores et déjà savoir si la marée sera haute ou basse et si le coefficient est important ou non. Vous avez déjà vu une marée importante à Saint-Malo, quand les vagues passent par-dessus les remparts de la plage du Sillon ? Quel spectacle ! Généralement au kilomètre 109, il est approximativement 11h30 et nous ne sommes plus très loin. À 11h50 on aura fini par trouver une place de stationnement (par chance) et à midi pétant on sera devant l’entrée de notre crêperie favorite : La Brigantine. Oui parce qu’aussi loin que je me souvienne, depuis que Grand-Mère Augustine a changé de propriétaire, c’est ici que Dadou et Manou (mes supers grands-parents) nous emmènent.

Allez, j’arrête de vous raconter ma vie, et cap sur nos bonnes adresses malouines !

Nos bonnes adresses à Saint-Malo

La seule, la vraie, « La Brigantine »

Pour trouver La Brigantine, c’est tout simple : dirigez vous Porte de Dinan, là où l’on peut embarquer pour Dinard, mais psshhht, interdiction de partir pour Dinard, on reste à Saint-Malo. Une fois à la porte, tout droit. C’est dans la mignonne rue de Dinan, noire de monde en haute saison (et souvent aussi en basse), que vous la trouverez. Bienvenue à La Brigantine. L’accueil est toujours chaleureux. Vous reconnaitrez sûrement un monsieur brun à lunettes.

Bonne Adresse - Crêperie La Brigantine à Saint-Malo
Du côté de la carte, le choix est assez grand en matière de galettes et crêpes. Franchement bon courage, elles sont toutes très très bonnes. Pour notre part, pour les galettes c’est souvent La Médiévale (chèvre, magret de canard, miel), la Bigoudène (jambon, oeuf, fromage, champignon, lard fumé) ou La Campagnarde (champignon, fromage, lard fumé et pomme de terre). Elles sont toujours accompagnées d’une bolée de cidre (doux parce qu’on est des petites joueurs), slurp ! Pour les crêpes, on ne peut faire plus simple, on commence avec une beurre sucre chacun. Mes copines ne comprennent d’ailleurs toujours pas cette drôle d’idée d’ajouter du beurre sur une crêpe au sucre. Essayez donc, c’est génial ! À ce sujet, je trouve que c’est à la beurre-sucre qu’on reconnait les bonnes crêperies. Sa simplicité permet de ne pas trop dénaturer la pâte à crêpe qui devrait pouvoir se suffire à elle-même. Croyez-nous la leur est délicieuse ! À la suite des deux crêpes (eh oui), on se partage toujours une frangipane. On partage juste histoire de ne pas faire les petits gloutons… Pour la frangipane, je vous la conseille vraiment à La Brigantine, elle est très bonne et pas trop écoeurante.
Quant à la décoration, elle est assez sobre, mais soignée, dans des tons noirs et rouges. De jolis tableaux apportent une touche de couleur aux murs. L’intérieur est assez sombre, mais l’été on peut profiter de la petite terrasse qui donne sur la rue.

Coordonnées :
13 Rue de Dinan
35400 Saint-Malo
Facebook

Tarifs : 2 galettes + 2 bolées de cidre + 3 crêpes : 38€ env.

À la découverte de « La Touline »

La dernière fois que nous sommes venus à Saint-Malo, c’était un mardi. Déception intense quand on s’aperçoit que La Brigantine est fermée le mardi et le mercredi, comme de nombreuses crêperies à Saint-Malo, d’ailleurs. Du coup, il a fallu en trouver une autre et nous ne sommes pas mécontents. C’est sur la mignonne Place de la Poissonnerie que se trouve La Touline. C’est d’abord la terrasse qui nous a séduit, puis la jolie décoration intérieure. C’est épuré, blanc avec des pièces en bois. Un style assez marin, qui rappelle le bord de mer. C’est cocooning quoi ! Quant à l’accueil il est agréable.

Bonne Adresse - Crêperie La Touline à Saint-Malo

La carte est très similaire à celle de La Brigantine, les prix aussi. Nos galettes arrivent, une Harbour (jambon, oeuf, fromage, champignon et lard fumé) et une Les Letruns (andouilles de Guémené, soubise et crème fraîche) et elles sont très bonnes. Elles rivalisent avec celles dont nous avons l’habitude. Pour le dessert, toujours beurre sucre et frangipane. Elles sont bonnes, il manque juste le petit je ne sais quoi qu’il y a dans la pâte à crêpe de La Brigantine et on a trouvé que la crêpe à la frangipane mériterait d’être un poil plus généreuse. Globalement, c’était top et on vous recommande cette crêperie. Nous y retournerons pour changer un peu.

Coordonnées :
6 Place de la Poissonnerie
35400 Saint-Malo
Facebook

Tarifs : 2 galettes + 2 bolées de cidre + 2 crêpes : 35€ env.

L’artisan glacier Sanchez

Bonne Adresse - L'artisan Glacier Sanchez à Saint-Malo

À Saint-Malo, le glacier Sanchez est un spot incontournable, surtout quand les journées chaudes approchent. L’été, il n’est pas rare que la queue se prolonge dans la rue. Le choix des parfums est très grand. Possibilité de partir sur quelque chose de très gourmand comme la glace Tarte citron meringuée, Crème Brulée ou Oréo, sur quelque chose de fruité avec les nombreux sorbets ou sur des saveurs plus originales comme la glace au « thé ». On trouve le cornet particulièrement bon. Un peu comme les petites gaufrettes qu’on trouve parfois en accompagnement de cafés. Quant à la quantité, don’t worry ! Vous êtes sûrs d’être repus, elle est bien assez généreuse. Vous pouvez également choisir de vous poser un moment sur place pour prendre une jolie coupe ou un bon milkshake. Les amateurs de glaces italiennes, ne sont pas oubliés non plus. Alors, une petite glace avec ce temps ?

Coordonnées :
9 Rue de la Vieille Boucherie
35400 Saint-Malo
Facebook

« Les délices du Gouverneur », le spot des spécialités bretonnes

Vous l’aurez devinez, il s’agit là de goûter les fameux « Kouign Amann » bretons. C’est quoi un kouign amann ? Grossomodo, c’est une plaquette de beurre et un kilo de sucre, mais 100% de plaisir. Par habitude, nous allons à cette échoppe. Le rapport qualité/prix est très bien. Les pâtisseries sont artisanales et faites sur place. Vous pouvez les voir en train d’être préparées devant vous. Même si parfois c’est un peu au petit bonheur la chance, ils sont plutôt bons. Si vous avez la chance de les avoir tout juste sortis du four, c’est une pure folie. Caramélisés et croustillants sur le contour et moelleux au coeur. Dans tous les cas, ils sont toujours bien beurrés ! Cette pâtisserie proposent également du far breton et des Ker-Y Pom, une spécialité de Saint-Malo. Il s’agit d’une pomme qu’on enveloppe de pâte sablée (généralement) et qui, comme la plupart des spécialités bretonnes, est recouverte d’une bonne couche de beurre. Comment, vous vouliez diminuer votre taux de cholestérol ?! En Bretagne, quelle drôle d’idée…

Bonne Adresse - Les Kouign Amann de Saint-Malo

Coordonnées :
6 Rue Porcon de la Barbinais
35400 Saint-Malo
Facebook

Notre marathon gourmand touche à sa fin, mais nous avons repéré deux ou trois nouvelles adresses dont nous vous parlerons sûrement une fois prochaine… Laissez-nous un petit mot si vous avez testé ces adresses ou si vous en avez d’autres à nous recommander. On est toujours à la recherche de bons petits spots gourmands… 😉

Visiter Saint-Malo - Le Grand Bé
Les petits mots de la fin… Pour digérer tout ça on vous conseille de faire un tour au Grand Bé, surtout au début de l’été, c’est magnifique, il y a plein de petites fleurs jaunes partout. Sinon, dans l’ensemble, les rues Intra-Muros sont vraiment mignonnes pour se promener.
Pour la baignade, j’ai personnellement un faible pour la plage du Môle. Elle est petite, discrète et à l’abri du vent. En plus il y a les fameux rochers pour faire les petits marins malouins… Sinon, faites tout de même un tour sur la plage du Sillon pour voir les brises-lames et à marrée basse, la piscine de la plage de Bon Secours permet de se baigner sans aller trop loin.

À très vite pour une virée malouine gourmande.
Mathou & Jérémy,
xx

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Leatralala
    24 juin 2017 at 10 h 45 min

    Mais oui la crêpe beurre sucre c’est la viiie! Je comprend totalement ton attachement pour St Malo, j’ai le même pour St Quay Portrieux, j’y ai passé toutes mes vacances enfant là-bas (et même maintenant d’ailleurs, mais ce sont de plus courts séjours maintenant). Notre petit rituel de toujours nous c’est la beurre sucre sur le marché du lundi et du vendredi! Rituel que j’applique toujours à la lettre :p
    Le kouign amann = une plaquette de beurre et 1kg de sucre haha Mais c’est tellement vrai!! Et j’avoue que même si j’essaie de ne pas manger trop gras, je ne peux pas passer à côté quand je suis là-bas, c’est la base de la bretagne quand même !

    • Reply
      BigMathou
      24 juin 2017 at 17 h 00 min

      Ahahaha, tellement cool de connaître ta petite routine aussi ! La crêpe beurre sucre… ralala ! Une véritable institution. Et c’est trop chouette d’en profiter pour faire un tour au marché, on y pensera la fois prochaine. 😉
      Je ne connais pas du tout St Quay Portrieux, je vais jeter un coup d’oeil tout de suite !
      Comme tu dis, même si on essaye de faire un peu attention, il y a certaines exceptions… Ahhhh la Bretagne ! <3
      Belle fin de journée ma belle ! 🙂

    Leave a Reply