Travel

Marathon gourmand à Barcelone

La Sagrada Familia - Barcelone

Un tour dans Barcelone

7h top chrono pour visiter Barcelone de long en large et repérer un tas de bonnes adresses. Comme à notre habitude : interdiction de prendre les transports, je dois découvrir la ville en profondeur (bon, vous m’autoriserez tout de même le métro depuis l’aéroport !). Pour rajouter un peu de challenge, c’est la première fois que je pars seule à la découverte d’une ville encore inconnue (mon voyage de 3e ne compte pas, ma mémoire ne me permettant pas de me rappeler quoi que ce soit). Nous sommes donc le vendredi 08 juin, il est 8h30 et j’atterris à Barcelone. Vamos ?

Barceloneta, point de départ de mon marathon gourmand où je profite d’un petit brunch proche du port, pour faire le plein d’énergie. Direction ensuite Las Ramblas pour remonter la grande avenue jusqu’au marché de La Boqueria, seconde étape gourmande. Je rejoins ensuite la Casa Batlló pour une pause chocolatée. Reboostée, je reprends la route en direction de la Sagrada Familia, aussi impressionnante qu’on le dit ! Je termine mon périple au Parc Güell… Le début de la fin ! Alors que j’en avais déjà plein les guiboles, je grimpe tout en haut du parc, persuadée que là-bas se trouvent les jolis bancs de mosaïque ondulés. « Ehhhhhh non, raté Mathou ! T’as plus qu’à redescendre maintenant que t’as les jambes qui flanchent et le front qui dégouline ; le parc, il est tout en bas ! En plus, il est payant et sachant qu’il ne te reste que 20 minutes, t’auras à peine le temps de te pointer dans la queue pour prendre un ticket qu’il faudra repartir ! » La vue là-haut en valait la peine, heureusement… 😉

Bref, après 25 127 pas, 19 km et 2 185 calories brûlées (de quoi évacuer tout ce que j’ai engouffré, ou pas…), j’ai terminé mon marathon des bonnes adresses de Barcelone (manque que la paella !). Maintenant, il me reste la soirée et la journée de samedi pour chiller à l’espagnole avec ma pineco (que je rejoignais pour le week-end) !

– – –

Boire le véritable chocolat chaud espagnol

Je ne vous l’ai peut-être encore jamais dit, mais j’ai une passion inconditionnelle pour le chocolat chaud. Le problème, c’est que je n’en aime qu’un seul ; celui épais à outrance, dans lequel la cuillère tient debout toute seule et qui te reste sur l’estomac le reste de la journée. Tu vois un peu ? Ce type de chocolat chaud complètement diiiiingue, je le traque continuellement (chose que mon entourage ne comprends toujours pas). Bref, il se trouve que ce chocolat, c’est la BASE en Espagne ! On le mange (plus qu’on ne le boit) accompagné de churros (+100 sur l’échelle de la gourmandise et du petit bourrelet en bas du ventre). C’était donc indispensable d’ajouter ça à mon marathon.

Maison voisine de la célèbre Casa Battló, la Casa Amatller est historiquement liée au chocolat, puisqu’elle fut construite pour le chocolatier Antoni Amattler. Aujourd’hui, les chocolats Amatller ont réinvesti les lieux et ont transformé le rez de chaussée en point de vente et café. Si d’extérieur, la maison est un petit bijou architectural, d’intérieur c’est aussi un havre de paix dédié à la gourmandise. C’est une adresse immanquable pour boire le traditionnel chocolat chaud espagnol dans des espaces et des ambiances contrastées puisque vous avez le choix de vous installer en terrasse, dans le hall d’entrée chic et moderne ou dans la petite cuisine chaleureuse et vintage.

Casa Amatller & Casa Batllo - Barcelone

Il était impensable de ne pas passer à la Xocolateria, tenue par le célèbre chocolatier Oriol Balaguer, si je voulais goûter les meilleurs chocolats chauds de Barcelone. D’autant que je n’avais pas encore eu l’occasion de savourer de bons churros et que ceux qu’ils servent ici sont, paraît-il, parmi les meilleurs de la ville. Je dois avouer, ils étaient très bons ; ils croustillaient bien sous les p’tites quenottes, même trempés de chocolat ! Oui, car la tradition c’est de tremper son churros dans son chocolat. Et miamimiam, le régal ! Ici aussi le chocolat est très épais et de qualité. Sans doute un poil plus fort que celui de la maison Amatller. Quant au lieu, il est vraiment joli ! Au fond du grand couloir, vous pourrez goûter sur une grande table en marbre derrière laquelle se trouve un géant planisphère vintage. Si vous rêviez d’un moment hors du temps, vous l’aurez.

Xocolateria - Barcelone

Bruncher à toute heure de la journée

Brunch & Cake – By the sea

Qui a dit que le brunch c’était les dimanches midis ? Chez Brunch & Cake, la carte offre un large choix d’assiettes sucrées et salées pour que vous puissiez vous concocter un brunch gourmand et copieux. C’est ici qu’a débuté mon périple. Il fallait bien que je prenne des forces pour les kilomètres qui m’attendaient par la suite. C’est l’adresse Instagrammable par excellence. Tout y est : le healthy, le trendy et le joli. A cela, on y ajoute le gourmand. Elle semble d’ailleurs être le point de rendez-vous des nombreux touristes qui viennent faire la queue dès 11h, devant sa coquette terrasse, pour espérer avoir une table. L’intérieur est branché avec tout ce qu’on aime : du marbre, quelques touches de couleurs vives, des fleurs séchées, de la paille et des coussins liberty. Sans parler du comptoir investi par de grands et appétissants cakes.

Concernant la carte… WAW ! Tellement de choix et le problème c’est qu’on voudrait tout goûter. Incapable de me décider et démunie devant le serveur qui revenait pour la 3e fois consécutive, j’ai finalement pris « comme la table d’à côté siouplaît ! » (je vous la fais en français pour vous épargner mon spanglish). Et comme le « paleo black latte » à la peanut m’intriguait, je l’ai commandé avec. Finalement, le « comme d’à côté », c’était un carrot cake émietté sur un porridge à la banane. Equilibré ; ni trop sucré, ni trop fade, ce qu’il faut de croquant et de moelleux et une quantité qui éloigne le prochain petit creux pour un moment. Quant au latte… Parlons-en du latte ! Il est pas joli avec sa couleur grisâtre ? Moi j’adore. En revanche, ce que j’aime beaucoup moins c’est son goût ultra mega salé. Il avait fait un p’ti tour au port avant, ou ça se passe comment ? Muahaha… Dommage, tu étais mignon et bien crémeux mon p’ti. Si je n’avais pas été raisonnable (ça m’arrive à l’occasion), j’aurais aussi commandé une assiette salée. Elles étaient toutes si incroyables. Mais laquelle ?! Plutôt l’avocado toast revisité avec sa version nachos, les bowls colorés ou le burger de folie ?  Dilemme éternel. Je vous laisse choisir pour moi !

Brunch & Cake - Barcelone

Manger sur le pouce

La Boqueria et ses étales colorés et gourmands, ses odeurs, ses smoothies… Ce marché n’est pas célèbre pour rien. Il est à Barcelone ce que sont pour nous, lyonnais, les Halles Paul Bocuse. En plus chaleureux et moins guindé, je dois bien le reconnaître. Il serait donc impensable de passer sur Las Ramblas, sans arpenter ses allées couvertes. Surtout si vous avez un petit creux. Pour grignoter un peu de tout, c’est le lieu idéal. Chacun y trouvera son compte : du salé – charcuterie, fromage, tacos, fruits de mer – ou du sucré – fruits frais, smoothies, pâtisseries, noix, turrón. C’est aussi le moment de ramener des spécialités, comme le fuet, le chorizo ou le traditionnel « Torró d’Agramunt ». En revanche, pour le turrón, si vous avez prévu de faire un tour à la Sagrada Familia, allez plutôt directement à la boutique VicenS, vous économiserez un paquet de pepettes !

Marché de La Boqueria - Barcelone

Los pinchos, ça vous parle ? C’est un peu comme des tapas, servis en petites portions, sauf que le pincho, c’est basque et le tapas, c’est espagnol. Souvent il s’agit d’ingrédients déposés sur un morceau de pain et maintenus par un pic en bois. On les déguste accoudé au bar avec une bonne Sangria ou une bière pour les moins aventureux. Près du métro Paral·lel, emprunté la Carrer de Blai, et tout du long, vous trouverez de petits établissements, avec terrasse, qui disposent sur leur bar un grand choix de pinchos appétissants et colorés. Mon préféré était le Blai 9. Leurs pinchos sont très originaux et travaillés. Un régal assuré ! Le plus dur sera de résister à l’envie de tous les goûter. Ce sera aussi l’occasion de goûter les fameuses « Patatas Bravas« . Elles semblent être une institution en Espagne ! Ce ne sont autres que des patates coupées en cubes irréguliers et frites dans de l’huile d’olive avec quelques gousses d’ail et servies avec une petite sauce piquantes. Simplissime, mais irrésistible ! 😉

Pinchos de Blai 9 - Barcelone

Sortir dîner et/ou boire un verre

Distrito V, mieux qu’à la maison

Rendez-vous sur la mignonne place Ravel bordée de ces fameux arbres violets qu’on trouve partout à Barcelone et dont je me suis prise de passion. Impossible de rater ce bar-resto qui fait l’angle d’une rue avec son bar lumineux et branché. Je l’avais repéré durant mon périple et c’est par hasard que nous avons atterris ici pour siroter notre cocktail du soir et dîner. Happy ! La carte était trop cool avec des tapas raffinés qui donnaient tous envie. Quand j’ai vu qu’ils servaient des tortillas, j’étais obligée. Impensable de rentrer sans en manger une ! J’ai donc pris cette fameuse omelette espagnol, ainsi que des sitck de poulet frit accompagné d’une sauce aigre douce à l’orange. C’était simple, mais fin et bon. Les assiettes des copines étaient aussi ultra appétissantes : tartare de thon à l’avocat, parmentier de poulpe et une oeuf aux chips de patate façon je ne sais trop quoi (assez indéfinissable ce dernier plat, mais tellement bon !). Et pour finir… BONUS ! J’ai pris un cheesecake servi avec une petite compotée de pomme à la cannelle plutôt qu’un coulis. Je suis assez exigeante avec ce dessert, car c’est mon préféré, et je dois reconnaître qu’il était très bon. Adresse validée ! D’autant que l’accueil était vraiment super. <3

Restaurant - Bar Le Distrito - Barcelone

Chaka khan, exotique à souhait

Dépaysement garanti, ambiance chic & chill, c’est le lieu branchouille de la place Ravel pour siroter des cocktails improbables et raffinés. Le plus dur sera de choisir pour lequel vous allez vous aventurer. J’ai finalement fait mon choix : le Korma Colada (Cachaça, eau de coco, ananas, curry, cacahuetes, et crème chantilly de coco). Slurp ! En plus, le lieu est vraiment trop cool, la musique aussi et les serveurs préparent les cocktails avec tellement de classe… On valide ! Reste plus qu’à tester tous les autres cocktails…

Bar Chaka Khan - Barcelone

Zodiaco, pour un dernier coup

Pas question de partir sans avoir bu une bonne sangria ! C’est donc dans la fameuse rue des Pintxos (ou Pinchos), Carrer de Blai, que nous avons pris ma première véritable sangria espagnole. Et ici il ne blague pas sur la quantité ! « C’est moi où le bar bouge ?! » Autant vous dire, qu’on a vite grignoté quelque chose à la fin de notre verre ! 😉

Bar Zodiaco Sangria - Barcelone

– – –

Voilà, on a fait le tour des adresses que j’ai pu tester durant mon court voyage à Barcelone. Elles vous ont ouvert l’appétit ?

Si vous avez déjà visité Barcelone, n’hésitez pas à me laisser vos bonnes adresses… pour un prochain séjour en España !

Besos,
Mathou.

Et pour découvrir d’autres destinations gourmandes, c’est ici !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.